timbre freinet

 

RASCAGNERES Alice (1913-2014), militante Freinet de Hte Garonne

Département

Lieu(x) d'exercice

St Caprais ( 1936-1945), Grenade sur Garonne (1945-1959), Toulouse (La Cépière, Calas)

Personnalité

Notice

  • Sous le ciel des caravelles, JS de la classe de CP-CE de La Cépière à Toulouse, 2 exemplaires au MUNAE (1963)
  • Plumes au vent d'autan, Js de la classe de CP-Ce de l'école Calas à Toulouse, 2 exemplaires au MUNAE (années 1966 et 1969)
  • auteure de "Le pays toulousain en Occitanie...si vous saviez " 2011 ( édition non indiquée)
  • Article de La Dépêche pour son 100e anniversaire ( auteur non signalé) :

Publié le 30/01/2013 à 03:45

Le 7 janvier les 100 ans de Mme Rascagnères ont été célébrés à Grenade. Discours, danses occitanes, galerie photos… Emmenés par Mme Lecœur, sa famille, ses amis, ses anciennes élèves et collègues, avaient tout mis en œuvre pour la surprendre et la fêter.

Alice Rascagnères est née le 7 janvier 1913, à Grenade. Elle devient institutrice, et exerce entre autres à Saint-Caprais (de 36 à 45) et à Grenade (de 45 à 59). Mais, ce qui la définit le mieux, ce sont ses engagements et ses passions. Dans le cadre professionnel, elle devient une fervente adepte de la méthode Freinet (qui privilégie l'expression libre des enfants). Selon elle, cette pédagogie n'a pas connu le succès qu'elle mérite parce qu' «il est dangereux que les gens soient capables de dire non».

Une femme engagée

Sur son temps libre, elle est sportive et effectue des voyages en vélo (en 1939, elle est en Allemagne lors de la déclaration de la guerre). Pendant la guerre, elle découvre une autre de ses passions, l'écologie. Cet engagement sera celui de toute une vie puisqu'en 1970, elle devient militante active des «Amis de la terre» et manifeste, contre le nucléaire et les O.G.M. notamment. A ce propos elle note que «les bombes lacrymogènes de Mitterrand sont les mêmes que celles de Giscard !». A 90 ans, elle s'engage à nouveau, pour la langue occitane : sur un fauteuil roulant à cause d'une jambe cassée, elle forme les participantes d'un quadrille de danses occitanes pour le 7ieme centenaire de Grenade et … y participe sur ses béquilles. S'en suit la création du 'Quadrille de Grenade', d'un cours d'occitan et d'une association pour le développement de la culture occitane 'lo luquet'. En 2009, elle écrit un livre sur l'histoire de l'Occitanie, tantôt de la main droite, tantôt de la gauche puisqu'elle se casse successivement les 2 bras ! Vous pensez qu'en plus de tous ces engagements, Alice Rascagnères a épousé Elie en 1946 et a élevé trois enfants, elle a quatre petits-enfants et deux arrière-petits-enfants. Elle a encore tant à nous transmettre, que nous ne pouvons que souhaiter la retrouver en janvier prochain pour lui dire à nouveau un joyeux anniversaire !