Des journaux scolaires de ses classes sont visibles  aux archives des Amis de Freinet et au MUNAE

 

 Un hommage lui est rendu dans un article du journal de La Dépêche du Midi du 3 décembre 2009

https://www.ladepeche.fr/article/2009/12/03/728524-rimont-adieu-monsieur-l-instituteur.html

    Le journal  Le Petit Babillard illustré n°10 de décembre 2008 revient sur la carrière de Robert Coutelle, pionnier du mouvement Freinet dans la Sarthe dès les années 20

    Etienne Coudert, instituteur itinérant a écrit plusieurs articles dans l'Educateur

    Délégué départemental en 1952

     Des journaux scolaires de ses classes sont visibles au Munae:

    • La forêt de la commune de St Amant Roche Savine de 1952 à 1955
    • Le Moulin de la Monne à Olloix de 1956 à 1960

    Extrait du Journal du Parc Livradois-Forez  de 2015 reprenant un interview d'Etienne Coudert de 2004

    https://www.parc-livradois-forez.org/le-livradois-forez/culture/portraits/on-dirait-un-hussard/

     Le bulletin Amis du Vieil Arles n°129 du 10 juin 2006 a publié un hommage à Marie-Thérèse Cordero auteure la BT 254 Le costume provençal

    scan de la BT :https://www.icem-pedagogie-freinet.org/node/52967

     

    Militant Freinet : bandes sons, BTR n°39, CA de l'ICEM

    Journaux scolaires : L'oiseau migrateur Lycée Ibn Moussa ibn Noçair de Khemisset ( Maroc) 2 exemplaires au Munae et 3 aux Adf dont un numéro spécial sur la confection des tapis et un exemplaire, au MUNAE, de Farigoulette , JS de l'école La Mareschale à Aix en Provence

    Un hommage lui est rendu sur le site de la Pédagogie Institutionnelle :

    https://reseau-pi-international.org/hommages-a-jean-claude-colson-1935-2018/

     Militant Freinet gérant du journal scolaire Murmures du Croquelien des écoles publiques du Gouray ( 8 exemplaires au MUNAE et 6 aux AdF)

    Musicien

    Article de Ouest France , édition de Gouray, lors de son décès en 2019

     

    Marcel COLLEU  (1928-2019)

     

     

    ARTICLE OUEST-France

    Un hommage à Marcel Colleu à la médiathèque

    Nécrologie

    Lundi, la salle polyvalente du Gouray était comble lors du dernier hommage rendu à Marcel Colleu, disparu subitement jeudi 28 mars.

    Né le 20 mars 1928 aux Fraîches, au Gouray, il devient instituteur après ses études à Lamballe. Il épouse Paulette Corbel, toujours au Gouray, où ils sont nommés tous les deux enseignants en 1957.

    Poussé par Mlle Ganne, sa collègue, et les jeunes de la commune, Marcel Colleu ouvre une salle de classe de l’école, le soir, pour des veillées où les gens viennent chanter et danser. Il apprend les danses locales et se consacre à la vielle, instrument de musique qui ne le quittera jamais.

    Les soirées « Danses d’ici et d’ailleurs »

    Résistant lors de ses premières années de formation à l'Ecole normale. Déporté à Heydebreck en 1944.

     11 Journaux scolaires  Le Montagnard de l'EP de garçons d'Oyonnax ' (1953-1955)   visibles au MUNAE

     

    URBAIN COLLETTA  né en 1924

     

    Promotion élèves- instituteurs 1941/1945

    Originaire d’Oyonnax, maison familiale à Échallon, c’est un grand calme, d’une extrême gentillesse. Il se trouvait dans la maison familiale à Échallon lors d’une opération allemande sur la montagne et a échappé à l’arrestation grâce à l’aide d’un jeune soldat allemand.

    Il fait partie du groupe des lycéens arrêtés par la Milice le 5 juin 44, déporté au camp de représailles de Heydebreck.

     

    Militant des œuvres laïques, a dirigé la colonie des Houches, camp de pré-ados en initiation à la haute montagne.

     

    Jean Marinet

    Extrait de «  La Résistance au Lycée Lalande d’Oyonnax »

     

    Février 44 – Juin 44

    11 février 1944 - Bourg-La Cluse-Échallon

    On trouvera dans cette partie des compléments apportés à des bulletins et ouvrages publiés par les Amis de Freinet

     Interview de Marie Louise Chapron dite Grizzly par Jean Le Gal et André Mathieu en 2006

     

    Bulletin Municipal de Payrin-Augmontel de juin 1999

    "Cécile Cauquil a été de longues années institutrice à l’école d’Augmontel. C’était une école à classe unique. Cécile Cauquil utilisait la méthode pédagogique de Freinet fondée sur l’expression libre des enfants,  textes libres, dessins libres, correspondance inter-scolaire, imprimerie et journal de l’école etc…Cette pédagogie a marqué les enfants qui sont passés par l’école d’Augmontel. La Maison des Jeunes et de la Culture, une des plus anciennes MJC de France * était très liée à l’école et aujourd’hui encore, elle garde des traditions qui remontent à l’époque où l’école existait. Voici un texte écrit dans les années soixante par Cécile Cauquil (1907-1998), augmontéloise,  écrivain auteur du Peigne d’Or :

    Pages

    S'abonner à Amis de Freinet RSS