Alziary découvre Freinet au Bar-sur-loup

Deux doubles pages (p.8 à 11) extraites du carnet de voyage d'Honoré Alziary qui a été invité par Freinet. ll s'est marié récemment mais Élise n'a pas obtenu de poste. Elle accompagne son mari dans sa classe au Bar-sur-Loup en cette année 1926. [Déposé aux AD06 sous la cote provisoire HP300 de l'inventaire de la commission Henri Portier].

Les remarques écrites par l'un des futurs pionniers de la pédagogie Freinet reprend les critères habituels à l'époque des inspecteurs pédagogiques qui s'intéressent avant tout à l'ordre, la discipline, et avant toute chose à la propreté. J'ai choisi cet extrait parce qu'il retrace avec précision l'évolution du regard du visiteur qui finit par découvrir une fourmillière très organisée, sous l'apparence de ce désordre perçu au premier abord, les enfants allant à l'essentiel : leur intérêt qui va jusqu'à la passion.

0-hp-g300_alziary_visite_freinet_1926-p08-9-c.jpg

0-hp-g300_alziary_visite_freinet_1926-p10-1-c.jpg